Archives de catégorie : Billets

Le plus ancien témoignage écrit de l’Odyssée découvert en Grèce

Le ministère grec de la culture a annoncé mardi 10 juillet 2018 la découverte d’une tablette de terre cuite gravée de treize vers de l’Odyssée. La tablette a été découverte à Olympie, dans le Péloponnèse, lors de fouilles menées dans les environs du sanctuaire. La campagne de fouilles de surface devait durer trois années, menées par les services archéologiques grecs, en coopération avec l’Institut allemand d’archéologie.

La tablette est datée selon les premières estimations du 3ème s. après Jésus-Christ, et donc de l’époque romaine. Cette estimation reste à préciser. Il s’agit qu’un extrait du chant 14 de l’Odyssée, et de la rencontre à Ithaque entre Ulysse et son porcher, Eumée, qui le croit mort.

Il s’agirait alors de la plus ancienne trace écrite de l’Odyssée découverte en Grèce. Les témoignages directs les plus anciens des poèmes homériques restent cependant des papyri, souvent fragmentaires, découverts en Egypte, et dont les plus anciens datent du 3ème s. av. J.-C.. Mais on a hâte de voir où s’insère le fragment découvert dans l’histoire de la tradition écrite homérique.

Images : Ministère grec de la Culture / Reuters

 

 

 

Nouveaux manuscrits sur e-codices (14 juin 2018)

48 nouveaux manuscrits ont été mis en ligne le 14 juin 2018 sur le site e-codices. Rappelons que “le but d’e-codices – Bibliothèque virtuelle des manuscrits en Suisse est de mettre à disposition, dans une bibliothèque virtuelle, tous les manuscrits suisses du Moyen Âge et une sélection de manuscrits de l’Époque moderne” (phrase empruntée à la page d’accueil du site). La liste de ces manuscrits se trouve sur le site d’e-codices.

Nouveaux manuscrits sur e-codices (22 mars 2018)

53 nouveaux manuscrits ont été mis en ligne le 22 mars 2018 sur le site e-codices. Rappelons que “le but d’e-codices – Bibliothèque virtuelle des manuscrits en Suisse est de mettre à disposition, dans une bibliothèque virtuelle, tous les manuscrits suisses du Moyen Âge et une sélection de manuscrits de l’Époque moderne” (phrase empruntée à la page d’accueil du site). La liste de ces manuscrits se trouve sur le site d’e-codices.

Nouveaux manuscrits sur e-codices (14 décembre 2017)

62 nouveaux manuscrits ont été mis en ligne le 14 décembre 2017 sur le site e-codices. Rappelons que “le but d’e-codices – Bibliothèque virtuelle des manuscrits en Suisse est de mettre à disposition, dans une bibliothèque virtuelle, tous les manuscrits suisses du Moyen Âge et une sélection de manuscrits de l’Époque moderne” (phrase empruntée à la page d’accueil du site). La liste de ces manuscrits se trouve sur le site d’e-codices.

Nouveaux manuscrits sur e-codices (26 septembre 2017)

77 nouveaux manuscrits ont été mis en ligne le 26 septembre 2017 sur le site e-codices. Rappelons que “le but d’e-codices – Bibliothèque virtuelle des manuscrits en Suisse est de mettre à disposition, dans une bibliothèque virtuelle, tous les manuscrits suisses du Moyen Âge et une sélection de manuscrits de l’Époque moderne” (phrase empruntée à la page d’accueil du site). La liste de ces manuscrits se trouve sur le site d’e-codices.

Nouveaux manuscrits sur e-codices (22 mars 2017)

49 nouveaux manuscrits ont été mis en ligne le 22 mars 2017 sur le site e-codices. Rappelons que “le but d’e-codices – Bibliothèque virtuelle des manuscrits en Suisse est de mettre à disposition, dans une bibliothèque virtuelle, tous les manuscrits suisses du Moyen Âge et une sélection de manuscrits de l’Époque moderne” (phrase empruntée à la page d’accueil du site). La liste de ces manuscrits se trouve sur le site d’e-codices.

Nouveaux manuscrits sur e-codices (20 décembre 2016)

49 nouveaux manuscrits ont été mis en ligne le 20 décembre 2016 sur le site e-codices. Rappelons que “le but d’e-codices – Bibliothèque virtuelle des manuscrits en Suisse est de mettre à disposition, dans une bibliothèque virtuelle, tous les manuscrits suisses du Moyen Âge et une sélection de manuscrits de l’Époque moderne” (phrase empruntée à la page d’accueil du site). La liste de ces manuscrits se trouve sur le site d’e-codices.

Nouveaux manuscrits sur e-codices (13 octobre 2016)

51 nouveaux manuscrits ont été mis en ligne le 13 octobre 2016 sur le site e-codices. Rappelons que “le but d’e-codices – Bibliothèque virtuelle des manuscrits en Suisse est de mettre à disposition, dans une bibliothèque virtuelle, tous les manuscrits suisses du Moyen Âge et une sélection de manuscrits de l’Époque moderne” (phrase empruntée à la page d’accueil du site). La liste de ces manuscrits se trouve sur le site d’e-codices.

Appel à contribution pour la table-ronde ECDOTIQUE (Lyon, 23 février 2017)

La 5e table-ronde « Ecdotique, l’édition des textes anciens en devenir » aura lieu aux Sources Chrétiennes le jeudi 23 février 2017 de 14h à 17h30.

Organisée par l’UMR 5189 HiSoMA (Sources Chrétiennes), la table-ronde vise à favoriser les échanges sur des travaux en cours, des questions de méthode ou des études de cas. Le mot « ecdotique » est ici compris comme comprenant les sources littéraires et non littéraires et les techniques les plus diverses.

Relativement informelle, la rencontre donne lieu à une publication sous forme de billet dans ce carnet, mais d’autres types de publications ne sont pas exclus.

La table-ronde aura lieu dans le cadre du stage d’ecdotique des Sources Chrétiennes, qui se déroulera du 20 au 24 février 2017 et qui est ouvert à des chercheurs et étudiants de divers pays.

Pour proposer une contribution (entre 30 et 45 minutes), de préférence avant le 15 décembre, contacter Guillaume Bady: guillaume.bady@mom.fr

Nouveaux manuscrits sur e-codices (23 juin 2016)

54 nouveaux manuscrits ont été mis en ligne le 23 juin 2016 sur le site e-codices. Rappelons que “le but d’e-codices – Bibliothèque virtuelle des manuscrits en Suisse est de mettre à disposition, dans une bibliothèque virtuelle, tous les manuscrits suisses du Moyen Âge et une sélection de manuscrits de l’Époque moderne” (phrase empruntée à la page d’accueil du site). La liste de ces manuscrits se trouve sur le site d’e-codices.

L’édition en ligne de documents d’archives médiévaux

Le Centre de Recherche Universitaire Lorrain d’Histoire, la MSH, l’université de Lorraine
ont le plaisir de vous inviter au colloque

L’édition en ligne de documents d’archives médiévaux :
Enjeux, méthodologie et défis

Placé sous la direction de Isabelle Guyot-Bachy et Christelle Balouzat-Loubet (Université de Lorraine, CRULH), ce colloque est organisé dans le cadre de l’ANR Transcript.

L’ensemble de la communauté historienne fait face depuis quelques années à un bouleversement épistémologique et méthodologique lié à l’introduction dans le champ de la recherche historique des Humanités numériques (Digital Humanities). Blogs et carnets de recherche, MOOCs, sites web, réseaux sociaux, bases de données fleurissent sur la toile, contribuant à la valorisation et la diffusion des savoirs scientifiques. En histoire médiévale, l’une des traductions de cette évolution est la multiplication des éditions en ligne d’actes et de documents d’archives, en particulier sous forme de bases de données.

L’ambition de ce colloque est de réunir des médiévistes impliqués dans divers projets d’éditions en ligne pour partager leurs expériences en ce domaine et montrer en quoi le recours à la publication numérique bouleverse les pratiques savantes.

Date : 09-10 Juin 2016
Lieu :  Salle internationale, 3e étage, MSH Lorraine

 

Programme : disponible ici

Contact : evelyne.giorgi@univ-lorraine.fr

J.-M. Leniaud et M. Zink (éd.), L’Histoire en mutation. L’École nationale des Chartes aujourd’hui et demain

Jean-Michel Leniaud et Michel Zink (éd.), L’Histoire en mutation. L’École nationale des Chartes aujourd’hui et demain, Paris, 2016.

Éditeur : Académie des Inscriptions et Belles-Lettres
120 pages
20 €

Établie depuis peu dans ses nouveaux locaux du quadrilatère Richelieu, l’École nationale des Chartes a cherché ces dernières années à relever le défi de demeurer fidèle à sa vocation tout en renouvelant ses enseignements de façon à s’adapter au contexte actuel de la recherche et de la conservation du patrimoine, et notamment à l’ensemble des transformations induites par la révolution numérique. C’est ainsi qu’elle a créé de nouvelles chaires (histoire du droit de l’époque contemporaine ; histoire de l’art de l’époque moderne ; histoire des industries culturelles et des médias…) et qu’elle propose un master « Technologies numériques appliquées à l’histoire ». Le colloque qui a réuni à l’Académie plusieurs historiens français et étrangers de grand renom a cherché à mettre en lumière cette mue de l’École nationale des Chartes et la mutation, plus générale, de la recherche historique dont elle est à la fois un révélateur et un moteur. Les auteurs mettent en lumière dans ce volume le rôle irremplaçable de l’École nationale des Chartes dans les dernières décennies (par exemple pour l’histoire de la langue ou l’histoire du livre) et dans le présent, tout en s’interrogeant sur les champs nouveaux qu’elle pourrait se préparer à défricher dans l’avenir avec l’exigence et l’excellence qui la caractérisent.

Table des matières
Allocution d’accueil, par Michel Zink
Discours d’ouverture, par Louis Gautier
Introduction, par Jean-Michel Leniaud
Werner Paravicini, « De la science auxiliaire à la science fondamentale »
Lino Leonardi, « L’ecdotique : histoire de la tradition, présence du texte »
Jean Wirth, « L’image, source historique »
Anita Guerreau-Jalabert, « Les chartistes et les sciences sociales »
Robert Martin, « L’histoire de la langue »
Pascal Ory, « Du livre aux médias contemporains »
Anne-Marie Turcan-Verkerk, « Enjeux pour l’historien de demain : l’exploitation des sources numériques »
Conclusion, par Michel Pastoureau

Les auteurs
Louis Gautier, Président du Conseil d’administration de l’École nationale des chartes
Anita Guerreau-Jalabert, Directeur de recherche émérite au CNRS (IRHT), directeur honoraire de l’École nationale des chartes
Jean-Michel Leniaud, Directeur de l’École nationale des chartes
Lino Leonardi, Professeur à l’Université de Sienne, directeur de l’Institut CNR Opera del Vocabolario Italiano
Robert Martin, Président de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres pour l’année 2015
Pascal Ory, Professeur à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne
Werner Paravicini, Associé étranger de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres
Michel Pastoureau, Correspondant de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, directeur d’études émérite à l’EPHE
Anne-Marie Turcan-Verkerk, Directeur d’études à l’École Pratique des Hautes Études
Jean Wirth, Professeur honoraire à l’Université de Genève
Michel Zink, Secrétaire perpétuel de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, professeur au Collège de France

Source : AIBL